Livraison GRATUITE à partir de €80,00 d'achat

Huiles essentielles : quel danger ?

Publié par Arômagique Shop le

Huiles essentielles : quel danger ?

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes très concentrés : ils sont donc très puissants (leurs molécules aromatiques), et possèdent des propriétés souvent bénéfiques mais parfois dangereuses. Mais quel est le vrai danger avec les huiles essentielles ? Découvrez dès maintenant les différentes propriétés néfastes (photosensibilité, dermocausticité, ...) des HE et comment éviter les risques.

 

Les huiles essentielles allergisantes : danger et précautions pour les personnes souvent allergiques !

Qu'est-ce qu'une huile essentielle allergisante ?

Une huile essentielle allergisante est une huile qui possède de nombreux allergènes pouvant déclencher une réaction allergique, à différente ampleur. On parle alors de propriété allergisante ou de propriété hyper sensibilisante. Ces propriétés sont dues aux différentes molécules présentes dans chacune des huiles (limonène, géraniol, linalol, ...) mais également en fonction des antécédents allergiques de la personne : les personnes ayant déjà eu d'autres réaction allergiques devront donc être d'autant plus vigilantes.

Quelles sont les HE comportant des allergènes et comment faire ?

Pour ce qui est des précautions, elles seront très simples : il vous suffira de faire un test allergique. Cette technique consiste à déposer une goutte de l'huile essentielle choisie sur votre coude. Attendez une journée, et si vous ne remarquez aucune réaction, vous pouvez l'utiliser avec sûreté. Sinon, abstenez vous ou allez voir un spécialiste.

Attention cependant : évitez d'utiliser ces huiles essentielles sur la durée, leur utilisation trop fréquente pouvant être responsable d'une réaction allergique.

 

Les huiles essentielles dermocaustiques (dermocausticité) : attention à votre peau !

Qu'est-ce qu'une huile essentielle dermocaustique?

A ne pas confondre avec les propriétés allergisantes, la dermocausticité est la capacité d'une huile essentielle à irriter la peau et à brûler les tissus de toute sorte (peau, muqueuse, etc.). La sensation ici s'apparente plus à la brûlure qu'à la démangeaison. A noter que certaines huiles essentielles possèdent l'effet inverse de par leurs vertus cicatrisantes.

Une fois de plus, ce phénomène est dû à la présence de certaines molécules comme celles de thymol, de carvacrol et bien d'autres comme les aldéhydes aromatiques dans les huiles essentielles "dangereuses" en question.

Comment faire ? Quelles sont les HE avec de la dermocausticité ?

Dans ce cas là, vous pourrez tout simplement ne pas les appliquer sur la peau pure, ou justement les diluer dans une huile végétale en choisissant un pourcentage de dilution adapté.

Il faudra cependant les utiliser en application locale et non sur une grande surface de votre corps.

 

Les huiles essentielles hépatotoxiques (hépatotoxicité) : problème au foie

Qu'est-ce qu'une huile essentielle hépatotoxique?

On reconnaît l'étymologie proche du mot hépatotoxique avec hépatique : on parle donc ici d'huiles essentielles aux effets néfastes sur le foie. En effet, mêmes si certaines huiles essentielles sont bénéfiques pour le foie, d'autres peuvent être dangereuses et toxiques si trop utilisées.

Même rengaine que pour les autres, ce sont les molécules présentes dans ces HE qui sont responsables des troubles hépatiques. Une molécule comme celle de phénol, de carvacrol ou de thymol (oui ENCORE ces deux là !) va, à long terme et par accumulation, altérer les cellules du foie (hépatocytes). 

Comment faire ? Quelles sont les HE avec de l'hépatotoxicité ?

La réponse est simple : utilisez ces huiles essentielles sur une courte durée pour ne pas déclencher ces effets toxiques.

En revanche, pour ce qui est des personnes touchés par des problèmes de foie ou sachant leur foie fragile, il est conseillé de ne pas utiliser celles-ci. Quoi qu'il arrive, si vous avez un doute, demandez à un pharmacien ou à un médecin.

 

Les huiles essentielles neurotoxiques (neurotoxicité) : troubles nerveux

Qu'est-ce qu'une huile essentielle neurotoxique?

Comme leur nom l'indique, ces huiles essentielles sont responsables de troubles du système nerveux. Il s'agit ici d'HE comportant des molécules aromatiques comme les cétones monoterpéniques, la menthone, la verbénone ou le camphre. En effet, lorsque celles-ci sont trop utilisées, elles peuvent résulter en des contraction musculaires involontaires : les convulsions. Cependant restez tranquille : ce risque n'est palpable que lors d'une utilisation trop importante des extraits de plantes en question.

Comment faire ? Quelles sont les HE avec de la neurotoxicité?

Une fois de plus, ces risques sont encourus seulement lorsque vous les utiliser sur le trop long terme. Attention cependant : les personnes dites vulnérables tel que les femmes enceintes, les enfants en bas age et les épileptiques ne doivent pas utiliser ces huiles. Encore une fois, en cas de doute, demandez à un médecin spécialisé ou à un pharmacien.

 

Les huiles essentielles néphrotoxiques (néphrotoxicité) : douleurs aux reins

Qu'est-ce qu'une huile essentielle néphrotoxique?

Les néphrons sont les composants des reins : la néphrotoxicité est donc la toxicité pour les reins. Les huiles essentielles néphrotoxiques sont donc les huiles pouvant altérer le système rénale. Les reins sont en effet la partie la plus exposée aux huiles essentielles de par son rôle de filtreur à large échelle. Les molécules d'alpha-pinène et de monoterpène sont les principales responsables de ces dysfonctionnement.

Comment faire avec les HE avec de la néphrotoxicité?

Même type de mal-être même secret : évitez d'utiliser ces huiles essentielles sur la durée. En cas de pathologie rénale ou autre, parlez en à un médecin/pharmacien ou n'utilisez pas ces huiles essentielles.

Pour ce qui est des huiles essentielles en question, il s'agit principalement de celles aux odeurs boisées.

 

Les huiles essentielles photosensibilisantes (photosensibilité) : vérifiez avant de vous exposer au soleil !

Qu'est-ce qu'une huile essentielle photosensibilisante ?

Dernier type d'huile essentielle en question et l'un des plus connu de par les nombreuses huiles essentielles phares (d'agrumes) possédant cette propriété (citron, orange douce, ...) : la photosensibilité. Il s'agit tout simplement de molécules qui une fois exposées au soleil (UV en général) peuvent coïncider en une apparition cutané, de petits boutons, rougeurs etc. Les principales molécules aromatiques en question sont la bergaptène et les coumarines.

Comment faire ? Quelles sont les HE avec de la photosensibilité ?

Pour éviter tout problème avec les huiles essentielles photosensibilisantes, il est conseillé de ne pas exposer au soleil et aux UV dans les 12 heures après application cutanée sans dilution sur la peau des HE en question. 

 

Il faut donc prendre en compte les différentes propriétés néfastes de huiles essentielles pour éviter toute mauvaise surprise. Cependant, vous ne prenez pratiquement aucun risque en utilisant ces huiles essentielles si vous les utilisez avec précautions. Suivez nos conseils et ceux donnés directement dans votre boîte d'HE et vous n'aurez rien à craindre !

Nos derniers articles !


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.